no-cover

Contrôles sur les marchés

Like
72
0
lundi, 27 juillet 2009
Ostréiculture

Malgré l’interdiction de vente décidée par la préfecture depuis mercredi, certains avaient continué à vendre, avec le soutien de la clientèle. Ces ostréiculteurs, excédés, voulaient dénoncer le manque de fiabilité des tests pratiqués sur les souris. Résultat hier des procès verbaux ont été dressés, et 24 professionnels devront se rendre ultérieurement dans les locaux de la police ou de la gendarmerie. En cas de condamnation, les contrevenants risquent une amende de 25 000 euros. 45 000 en cas de récidive
Et puis sur le Banc d’Arguin, les plaisanciers ont aussi été contrôlés, puisque le ramassage, le stockage, la vente et la consommation des huîtres et des moules sont interdits.

partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gold FM