no-cover

Flash infos : 2 hommes vont être jugés pour les dégradations après les Infiltrés

Like
37
0
lundi, 03 mai 2010
Informations

2 hommes âgés de 24 et 27 ans ont été interpellés dans la nuit de samedi à dimanche à Bordeaux, ils ont reconnu les jets de pavé contre la librairie catholique traditionnaliste située en face de l’église saint Eloi. Ils ont été remis en liberté et seront jugés ultérieurement pour dégradations en réunion et rebellions.
Ce week-end plusieurs lieux catholiques traditionnalistes ont été visés à Bordeaux, la librairie donc, et le domicile du président de l’école privée hors contrat Saint Projet a été tagué de croix gammées, 2 lieux filmés dans l’émission les Infiltrés diffusées par France 2 la semaine dernière. L’émission mettait en avant des liens présumés avec un groupuscule d’extrême droite Dies Irae. Les 2 hommes ont reconnu avoir agit après avoir vu le reportage de France 2.

Rappelons que la justice a aussi ouvert une enquête préliminaire après la diffusion de l’émission les Infiltrés, dans ce reportage ont peut y voir des jeunes militants d’extrême- droite tenir des propos antisémites, antimusulmans et racistes.

Alain Juppé a écrit à Jean Louis Borloo. C’est demain que les députés doivent se pencher sur le projet de loi Grenelle 2. Et la polémique monte autours d’amendements sur l’éolien. Le maire de Bordeaux se dit soucieux, il déplore le décalage entre l’affichage d’ambitions dans le cadre du Grenelle et ces propositions. Une réaction dans la droite ligne de celle de 4 élus de gauche PS et Verts girondins. Dans le Monde ils signent une lettre ouverte,Vincent Feltesse, Alain Rousset, Philippe Plisson et Noël Mamère, ils estiment que la filière éolienne est menacée, et que c’est une perte potentielle inestimable en termes de nouveaux emplois. »

partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gold FM