Bordeaux Métropole aide les Girondins

Opération sauvetage

Toujours en Ligue 1

24 juin 2022 à 11h09 par Rédaction Gold FM

Bordeaux Métropole  a réaffirmé son soutien aux Girondins de Bordeaux lors de conseil de ce vendredi matin. Dans un communiqué, l'instution annonce étaler la dette du loyer du Matmut Atlantique.

 

La DNCG (Direction nationale de contrôle de gestion des clubs) a décidé le 14 juin de ne pas valider le cadre budgétaire présenté par les Girondins de Bordeaux et de rétrograder le club en National 1. Le club a fait appel et une nouvelle audience doit se tenir début juillet.

 

Selon Alain Anziani, président de Bordeaux Métropole, cette décision « sanctionne un club historique de l’élite du football français mais également toute une région et l’ensemble de ses supporters. »

 

Bordeaux Métropole et le club des Girondins sont fortement liés. Outre le symbole que cela représente pour le territoire, une convention fait des Girondins le club résident du stade Matmut Atlantique, propriété de Bordeaux Métropole. A ce titre, le club verse un loyer annuel de 5 M€. En juin 2021, au moment de la reprise du club, consciente des difficultés financières du club, la métropole a consenti à un effort conséquent en prenant deux décisions :

. étaler la dette du club de 5,8 M€ sur les saisons 2020-2021 et 2021-2022,

. lisser les loyers ces deux années à venir jusqu’au terme de la saison 2024-2025

 

Aujourd’hui, le risque que le club disparaisse existe ce qui impliquerait la fin de revenus liés au loyer. Bordeaux Métropole prend une nouvelle fois ses responsabilités en décidant d’un moratoire sur l’échéancier en cours c’est-à-dire qu’entre le 30 juin 2022 et le 30 juin 2023, Bordeaux Métropole renonce à la perception des échéances à venir pour un total avoisinant 5 M€ ce qui allègera d’autant le budget du club pour la saison à venir. Cette décision est partagée avec l’ensemble des groupes politiques.

 

Par cette décision, la métropole apporte une nouvelle fois, un soutien clair aux Girondins de Bordeaux. Il importe que les responsables et les créanciers du club en fassent de même. C’est de leur responsabilité dorénavant.