La maison Emmanuelle Ajon

Des jeunes pris en main

Gold FM

4 octobre 2021 à 10h30 par Rédaction Gold fm

Un foyer d'urgence pour les jeunes mineurs non accompangés est inauguré ce lundi 4 Octobre. Cet établissement portera le nom d'Emmanuelle Ajon, décédée en décembre 2020. Cette élue socialiste était vice-présidente chargée de la promotion de la santé et de la protection de l'enfance au sein du département de la Gironde. Elle avait proposé en 2016 à l'association Rénovation d'organiser l'accueil et l'accompagnement des jeunes en provenance de la jungle de Calais.

La maison Emmanuelle Ajon, située rue Eugène Leroy, va prendre en charge les jeunes, juste après l'évaluation de leur minorité lors de leur arrivée sur le territoire. Sa capacité d'accueil est de 24 places.

L'accompagnement se fait sur une durée de 12 semaines et porte sur deux thèmes :

  1. l'évaluation des besoins du jeune, grâce à une méthodologie précise et des bilans sanitaires, éducatifs, psychologiques et scolaires
  2. la construction d'un projet de vie et d'insertion. Apprentissage de la langue française.

Après cette phase de 12 semaines, les jeunes seront orientés vers un hébergement plus pérenne et correspondant à leur projet de vie.

En Gironde, 11532 enfants sont suivis par la protection de l'enfance, 5772 sont confiés au département, 1324 mineurs non accompagnés sont suivis.

 Le departement alloue 272 millions d'euros à la protection de l'enfance en 2021, c'est 41% de plus qu'en 2026. L'association Rénovation est financée à hauteur de 3 394 321euros pour le conseil départemental.