Forages dans le Médoc

Le projet de Bordeaux Métropole

Alain Anziani

9 novembre 2021 à 10h43 par Rédaction Gold FM

Bordeaux Métropole vient de lancer une grande concertation sur le forage de 14 puits d'eau potable dans la nappe oligocène dans le Médoc. L'objectif du projet de la collectivité : c'est de diminuer les prélèvements dans la nappe de l'éocène qui se renouvelle très lentement et qui menance de s'épuiser. Il s'agit aussi d'approvisionner la Métropole mais aussi d'autres territoires girondins.

Aujourd'hui, un prélèvement de 48 millions de m3 est effectué dans la nappe phréatique éocène, c'est 10 millions de m3 de trop par rapport au rythme naturel de renouvellement. Les usagers peuvent s'emparer de cette concertation en assistant aux 5 débats publics comme à Lacanau ce 9 Novembre ou en allant sur une plateforme participative numérique dédiée à la concertation.

Pour Fabienne Buccio, la préfète de la Gironde, ce projet est essentiel pour l'alimentation en eau potable de la Gironde 

 

Fabienne Buccio

Après cette concertation, un bilan sera donné d'ici la fin de l'année. Si Bordeaux Métropole décide de prousuivre son projet de 60 millions d'euros dont 30,5 millions d'euros apportés par l'Agence de l'eau, l'instruction du dossier se poursuivra en 2022-2023, une enquête publique se tiendra en 2023 avant des travaux entre 2023 et 2025 pour une mise ens ervice en 2025.

Ce projet de forage a déjà reçu la désapprobation des forestiers. Pour eux, ils existent d'autres solutions comme  le dessalement de l’eau de mer, le traitement de l’eau de la Garonne.  Face à ce positionnement, l’État se dit prêt à engager de nouvelles études pour rassurer  les sylviculteurs.