Rétrogradation confirmée pour Bordeaux

Le club dépose un recours

Gérard Lopez

5 juillet 2022 à 20h26 par Rédaction Gold FM

La décision de la Commission d’appel DNCG de la Fédération de rétrograder les Girondins en National 1 devrait pousser le club vers une liquidation judiciaire.

La direction du club avait pourtant travaillé sur un projet de continuité en Ligue 2 et l'a fait savoir dans un communiqué:

Le club exprime son incompréhension face à cette décision. Le club et son actionnaire ont en effet présenté un projet considéré par tous les professionnels comme solide et qui répond point par point aux attentes exprimées par la commission en première instance. 

Le club exprime son incompréhension face à cette décision. Le club et son actionnaire ont en effet présenté un projet considéré par tous les professionnels comme solide et qui répond point par point aux attentes exprimées par la commission en première instance. 

  • Un réengagement fort de l’actionnariat à travers une recapitalisation du club malgré le contexte 
  • Une restructuration significative de la dette financière du club consentie par les créanciers 
  • Un report et un rééchelonnement des loyers pour le stade, consenti par Bordeaux Métropole
  • Une ligne de trésorerie mise à la disposition du Club pour préfinancer son objectif de ventes de joueurs.

Par cette décision, la Commission d’appel de la FFF met en péril la survie du club, avec des conséquences désastreuses pour tout l’écosystème local : salariés, supporters, prestataires, bénévoles, élèves du centre de formation, exploitants du stade, et bien d’autres.

La réaction de Gérard Lopez :

Cette décision injuste est inacceptable et incompréhensible. Je le dis très clairement ce soir aux supporters, aux Bordelais, et à tous ceux qui ont le sang marine et blanc : je me battrai jusqu’au bout et c’est la raison pour laquelle, nous avons décidé d’exercer un recours contre cette décision inique

 

Le club devrait présenter un recours devant le CNOSF et un référé devant le tribunal administratif. Nos confères de Sud Ouest détaillent les possibilités pour le club.